Les camions d’Olga ont la frite 🍟 !

Les camions d’Olga ont la frite 🍟 !

Les véhicules d’Olga roulent désormais à l’huile recyclée

Depuis le 1er juillet 2024, la quasi-totalitĂ© des vĂ©hicules de la flotte de camions et voitures de fonctions de l’entreprise roulent au HVO. C’est un carburant 100% renouvelable issu d’huiles et graisses alimentaires usagĂ©es et recyclĂ©es. Un coup d’accĂ©lĂ©rateur sur le chemin de la rĂ©duction de l’impact liĂ© au transport commencĂ© il y a plus de 25 ans chez Olga.

Coup d’œil dans le rétroviseur sur les initiatives et explorations en matière de logistique plus durable chez Olga :

1998 : nous sommes l’une des premières entreprises Ă  s’équiper de camions en doubles Ă©tages permettant de charger 25 Ă  30% de marchandises. Cela nous permet de limiter le nombre de camions sur les routes.

1999 : 1er achat de véhicules électriques pour les trajets inter-sites des collaborateurs avec à peine 50 km d’autonomie !

2005 : nous passons notre flotte au carburant Diester B30, un mix de 30% d’huile végétale de colza français et de 70% de gazole

2010 : nous débutons des formations à l’éco-conduite pour les chauffeurs de poids lourds et les collaborateurs itinérants

2019 : Test du B100 en équipant les 4 camions de notre site de Cahagnes (Normandie) pour rouler avec 100% de carburant vert issu d’huile de colza française

2023 : Olga achète 2 camions pour tester le Biogaz

Aujourd’hui, notre flotte de véhicules Olga est constituée de 35 poids lourds transportant nos marchandises depuis nos sites de fabrication vers les entrepôts ou magasins de nos clients distributeurs.

Pourquoi passer au HVO (Hydrotreated Vegetable Oil) ? 

Après avoir testĂ© et explorĂ© de nombreuses options pour ses vĂ©hicules thermiques, nous avons finalement fait le choix de passer la totalitĂ© de la flotte compatible en HVO (Hydrotreated Vegetable Oil). C’est une transition bien huilĂ©e au vu des nombreux avantages qu’il prĂ©sente.

FabriquĂ© Ă  partir d’huiles usagĂ©es et de graisses animales usagĂ©es, le HVO contribue Ă  une Ă©conomie circulaire en valorisant des dĂ©chets destinĂ©s Ă  ĂŞtre jetĂ©s. De plus, contrairement aux carburants renouvelables Ă  base d’huiles vĂ©gĂ©tales classiques (B30, B100…), le HVO n’utilise pas de terre agricole pour sa production. En effet, il est issu d’huiles qui ont eu une première vie dans l’industrie alimentaire. Bien que le HVO soit actuellement entre 10 et 15% plus cher Ă  l’achat que le B30 utilisĂ© jusqu’à prĂ©sent par Olga, il offre une meilleure compatibilitĂ© avec les moteurs existants. Cela rĂ©duit ainsi l’entretient et le renouvèlement de la flotte et, contrairement Ă  d’autres alternatives Ă©nergĂ©tiques, le HVO ne nĂ©cessite pas de modifications des moteurs ou des infrastructures.

Une réduction de 79% des émissions de C02

Le plus gros avantage de cette innovation logistique revient à son impact sur les émissions de CO2. En effet, le passage au HVO devrait permettre de réduire les émissions de notre flotte grande distance de 79% ! Cela représente une réduction totale de 1 294 818 kg de CO2 par an, soit l’équivalent de 734 allers-retours Paris-New-York en avion. Un impact environnemental considérable !

Sur la route de l’innovation Ă©cologique, Olga continue de faire le plein de bonnes initiatives. Le passage au carburant HVO prouve que mĂŞme dans le domaine du transport, il est possible de rouler vers un avenir plus vertueux ! 🍀

 

Camion Olga

Les camions d’Olga ont la frite 🍟 !

Climat et environnement

Les camions d’Olga ont la frite 🍟 !

4 juillet 2024
Les vĂ©hicules d’Olga roulent dĂ©sormais Ă  l’huile recyclĂ©e Depuis le 1er juillet 2024, la quasi-totalitĂ© des…
Célébrons ensemble les 30 ans de La Bergerie !

Actualités

Célébrons ensemble les 30 ans de La Bergerie !

19 avril 2024
Notre marque La Bergerie fĂŞte ses 30 ans Notre marque La Bergerie, est nĂ©e il y a 30…
Un label pour la transparence alimentaire ?

Actualités

Un label pour la transparence alimentaire ?

19 avril 2024
On a testĂ© pour vous un label pour la transparence alimentaire Les français doutent de ce que l’industrie…